Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2010 6 10 /07 /juillet /2010 19:42

rural-water-tap-india-081002.jpgPlus récemment de nombreuses études dans les pays en développement ont montré que les bénéfices en matière de santé dépendaient plus de l’amélioration de l’accès à l’eau et de sa plus grande quantité disponible pour permettre le lavage des mains, la lessive, l’hygiène alimentaire, etc. que de la qualité de l’eau distribuée. Il est connu que la quantité d’eau consommée varie de manière non linéaire et est inversement proportionnelle à la distance qui sépare le point d’eau du ménage. Plus le point d’eau est proche de la maison, plus la quantité consommée augmente jusqu’à un seuil atteint pour environ 1 kilomètre de distance (30 minutes). Quand le point d’eau est très proche l’augmentation de la consommation est très faible, sauf lorsqu’on a un branchement à domicile qui engendre des niveaux de consommation qui sont le double, voire le triple, de ce que consomme un ménage qui s’alimente à un point de desserte public.

Plusieurs études réalisées ces deux dernières décennies n’ont pas pu prouver que la seule amélioration de la quantité d’eau engendre des avantages sur le plan sanitaire. D’autres travaux de recherche semblaient pourtant bien indiquer que la qualité de l’eau engendrait des avantages sanitaires. En fait, ils comparaient un groupe de ménages s’alimentant en eau grâce à un branchement particulier sur le réseau et un autre groupe qui se procurait son eau auprès de bornes-fontaines ou puits publics. Cette apparente contradiction est compréhensible lorsque l’on sait que les maladies diarrhéiques endémiques ne se transmettent généralement pas par l’eau. Les agents pathogènes sont en effet le plus souvent transmis d’un individu à l’autre par le contact des mains, la nourriture et par d’autres voies de transmission liées au manque d’hygiène.

Un consensus se dégage : la réalisation d’un équipement pour l’approvisionnement en eau doit s’accompagner de mesures de promotion de l’hygiène et de l’assainissement. Dans le cas contraire, les avantages sanitaires escomptés ne se réaliseront que partiellement.

Ceci ne contredit pas l’importance accordée sur la nécessité de désinfecter de l’eau de boisson à domicile afin de prévenir les troubles diarrhéiques. Les études considèrent l’éducation à l’hygiène comme partie intégrante des actions de promotion de la désinfection. Bien sur, si l’eau distribuée par le réseau est de qualité douteuse, il vaut mieux la traiter à l’usine de production. C’est une solution moins coûteuse et plus fiable que les solutions à domicile.

Partager cet article

Repost 0
Published by Komenan Narcisse - dans ENVIRONNEMENT
commenter cet article

commentaires

fanorise 19/07/2010 11:58



Il est vrai que l'hygiène des mains est importante . iCI c'est La nouvelle manière de consommer les sandwiches, à la mac donald, qui engendre aussi de plus en plus un manque d'hygiène car il n'y
a pas de lavage de mains avant par les consommateurs et on mange avec les mains . Les enfants sont friands de cette nourriture mais on essaie de la contrer .


J'espère que l'hygiène ira en s'améliorant et que l'accès à l'eau va faire un bond dans les années prochaines !


à bientôt !