Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 10:17

Picture1.jpg[1] La pauvreté est un problème global qui affecte les populations à travers le monde. Les agences de développement, y compris les banques et les organisations non-internationales ont menés des actions pour améliorer les niveaux de vie des populations à travers des différents stratégies de réduction de la pauvreté.

Cependant après plusieurs années de tentatives de résolution de ce problème, la pauvreté demeure un problème multidimensionnel avec plusieurs faces.

Les problèmes liés à de l’eau en particulier de sécurité en eau sont associés dans toutes les expériences de la pauvreté en incluant les limitations des populations des opportunités de développement et le faible accès des besoins de base.

De ce point de vu, assurer ou résoudre les besoins des pauvres a souvent été perçu simplement par une fourniture adéquate en eau potable.

 

 

[2] L’eau est identifiée comme l’une des plus importance ressources naturelles. Les bénéfices directs de l’accès en eau incluent une bonne hygiène et la santé et comme effets indirects une redistribution du pouvoir d’achat en faveur des pauvres, un meilleur niveau de vie et le développement des autres institutions.

La tache d’assurer l’accès adéquat à l’eau potable aux ménages les plus pauvres reste l’un des plus grands défis pour le développement en ce 21 siècle, au moins aussi important que l’accès à la nourriture.

 

 

[3] En Côte d’Ivoire, depuis 1973, le gouvernement a accordé à l’eau potable une place importante dans les programmes de développement. Plus de 30 ans plus tard, l’approvisionnement à l’eau potable pose encore problème spécialement en zone rurale où les besoins demeurent élevés.

Quelles relations peut-on établir entre l’eau et les pauvres et comment identifier les facteurs qui affectent l’accès à l’eau potable en zones rurales de Cote d’Ivoire ?

Il s’agit donc de promouvoir une meilleure compréhension de l’importance de la sécurité en eau dans la vie des pauvres. Le but ici est de faire ressortir une approche de base qui puisse aider à comprendre la relation entre la pauvreté et la sécurité en eau.

Il s’agit aussi de fournir des informations sur les facteurs qui influencent la demande en eau potable en zone rurale de Cote d’ivoire.

 

 

[4] Beaucoup de choses sont déjà connu sur les politiques et les programme efficaces sur la sécurité alimentaire en relation avec l’environnement. Cependant seulement peu de choses sont connues sur comment avoir une combinaison appropriée entre les politiques, les institutions et les mécanismes de marché pouvant aider à atteindre la sécurité en eau des ménages dans en environnement de stress hydriques.

Aussi, une bonne compréhension des facteurs qui améliorent ou qui entravent l’accès à l’eau potable peut être importante pour les autorités compétentes dans leurs stratégies, en brisant les barrières qui limitent l’accès des ménages et le niveau de taux de couverture.

 

 

[5] La sécurité en eau signifie de manière générique que les populations ont accès de manière fiable et adéquate à l’eau pour leur différents besoins, sont capable de bénéficier des différentes opportunités des ressources en eau, sont protégées des conditions aléatoires (naturelles ou climatiques) et ont un recours acceptable à l’eau là où les conflits existent.

Ce concept est basé sur la création des mécanismes qui assurent un accès sécurisé et durable à la ressource. Ce qui est fortement lié à la participation des populations et les conditions de gouvernance qui guide cet accès.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Komenan Narcisse - dans ECONOMIE
commenter cet article

commentaires

fanorise 09/03/2010 20:59


Très bien vu mon cher ! Bel article encore une fois !
Aujourd'hui j'ai été appelé au téléphone par une femme qui représente les médecins sans frontière . Je suis abonnée et chaque mois je donne 5 € ce qui est mince , je sais .Là , elle me demandait si
je voulais poser des questions , si je voulais participer aux recherches contre le paludisme .... Je lui ai demandé de faire quelque chose pour la Côte d'ivoire . Apparemment , il y aurait des
médecins sans frontières dans un hôpital mais je n'ai pas compris où . Ils avaient arrêté, je crois, lors des conflits . Je vais donc penser à les aider .J'attends un mail de leur
part comme elle me l'a dit .
Tu vois le destin est bien car je cherchais quelque chose à faire et c'est leur coup de fil qui m'a aidé à choisir un peu . Mais je pense toujours aux enfants atteints du sida . Ils ne sont pas
dans une situation facile non plus, les pauvres petits .