Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

Sur son blog l'auteur vous fait part de certains  textes et des chansons qu'il a écrit  (ou  publié) de 1998 à 2003 dans le journal des étudiants et élèves de Côte d'Ivoire d'alors: le Cambod'gien


De passage à Abidjan ,Ce texte a été écrit le soir  même de la chute du Général Gueï chassé du pouvoir par des milliers de marcheurs sur Abidjan  le lendemain des élections présidentielles de Octobre 2000.

 

Clichés

Je vis des milliers de jeunes répondre à l’appel

Je vis de milliers de jeunes métamorphosés en rebelles

Je vis des visages noirs envahir les rues

Et je vis des pneus enflammés à tout avenue

 

Je vis des jeunes gens porter des bandeaux

Et j’aperçu tout le monde se diriger au Plateau

Là-bas je vis ce qu’on ne pourra jamais décrire

Là-bas le peuple vivait un véritable martyr

 

Là-bas les larmes et la sueur inondaient les visages

Là-bas le peuple s’armait d’un véritable courage

Là-bas certains tombaient devant l’horreur

Là-bas d’autres avançaient malgré la terreur

 

Et je vis alors le sang jaillir des veines

Je vis la cathédrale dans une fumée lacrymogène

Je vis alors certains treillis retourner leur veste

Et j’aperçu l’un de ceux qu’on déteste

 

Je vis le régime du Général en déclin

Alors la pluie de tirs s’interrompit enfin

Enfin j’entendis le message libérateur

Pourtant je ne crus pas que c’était la fin de l’horreur

 

Pourtant je pressentais que ce n’était pas la fin du carnage

Pourtant je ne ressentais pas qu’on venait de tourner la page…


Komenan Narcisse

 

Toute reproduction, même partielle, est interdite sans le consentement de l'auteur.

Partager cette page

Repost 0
Published by