Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 00:47

 mg.jpg

7. Coopération internationale

L’application de standards environnementaux internationaux doit être entreprise en coopérant au sein de la communauté internationale et en prenant en compte le possible impact sur le potentiel de développement des autres États. Les mesures environnementales en rapport avec le commerce se doivent d’éviter un protectionnisme égoïste mais surtout, elles doivent s’assurer que le commerce soutient le recours aux ressources durables, à la protection environnementale et aux conditions de travail standards progressives, ce qui promouvrait un nivellement par le haut plutôt que par le bas.

 

8. Responsabilité internationale

Sachant que des actions à l’intérieur des frontières d’un pays peuvent causer des impacts environnementaux au-delà des juridictions d’un pays, il faut coopérer pour développer des lois internationales qui permettent de trouver des solutions judiciaires indépendantes.

 

9. Information, participation et responsabilité

Chaque citoyen devrait avoir accès aux informations concernant l’environnement ainsi que l’opportunité de participer aux processus de prises de décision. Afin de s’assurer que les problèmes environnementaux sont traités avec la participation de tous les citoyens concernés, les institutions, à tous les niveaux (national et international), doivent être démocratiques et responsables, et utiliser des outils qui permettent à la société civile de leur demander des comptes. Dans cette optique, l’accès à la justice par les citoyens dans le but de régler et de remédier aux problèmes environnementaux est une pierre angulaire de l’amélioration de la responsabilité.

 

10. Consommation et production écologique

Introduire une production et une consommation durable en usant de ressources équitables et durables. Réduire puis éliminer les modèles de production et de consommation non viables, c’est-à-dire réduire l’usage des matériaux, les réutiliser et les recycler, reconnaître la rareté des ressources sur la Terre et mettre en place des activités en accord avec cela.

 

11. Planification stratégique, coordonnée et intégrée pour assurer un développement durable, une économie verte et pour éradiquer la pauvreté.

Une approche intégrée doit être adoptée à tous les niveaux afin d’atteindre plus facilement une durabilité socio-économique et environnementale grâce à l’établissement d’un agenda stratégique avec les sociétés civiles et les intervenants, et par l’intermédiaire de tout ministère compétent.

 

12. Transition juste

La transition vers une économie verte, à faible intensité carbonique, pour un développement durable, aura un coût. Certains États et acteurs sont mieux préparés à supporter ces coûts que d’autres, et sont plus résistants aux transitions. Pendant une transition, les plus vulnérables doivent être soutenus et protégés. Les pays en développement doivent avoir accès à une assistance financière et technique, les citoyens et les communautés doivent aussi avoir accès à de nouvelles compétences et de nouveaux emplois.

 

13. Redéfinition du bien-être

Le PIB est un outil inadapté à la mesure du bien-être social et de l’intégrité environnementale. Beaucoup d’activités néfastes à la société et à l’environnement augmentent le PIB, comme l’exploitation des énergies fossiles et la spéculation financière. Le bien-être humain, la qualité de vie et la santé environnementale devraient être les lignes directrices du développement économique.

 

14. Egalité des genres

L’équité et l’égalité des genres est un prérequis pour la transition vers une économie verte et la réussite du développement durable. Les femmes ont un rôle vital à jouer dans le développement et le management environnemental en promouvant ce changement. Leurs actions doivent être récompensées en fonction de leur mérite et leurs compétences améliorées.

 

15. Sauvegarder la biodiversité et empêcher la pollution de l’environnement

En tant que partie intégrante du développement et du bien-être humain, il faut protéger et restaurer la biodiversité, et développer un système de gouvernance pour protéger les écosystèmes et leurs résistances contre des dommages irréversibles.

Partager cet article

Repost 0
Published by Komenan Narcisse - dans ENVIRONNEMENT
commenter cet article

commentaires